Chargement...
 

Ypar dot IO - Yoga en Liberté (r)

Ce blogue était en français. Maintenant, il est en anglais. Il s'adresse aux francophones qui lisent l'anglais. This was a french blog that was used (and still is to some extent) to communicate with students learning the ropes. It is now dedicated to communicate the multilingual mission that YogaPartout now holds. Welcome to all. It is also possible that you see some articles in different languages. https://yogapartout.com/Yoga+auf+Deutsch https://yogapartout.com/Ioga+em+Portuguese https://yogapartout.com/Yoga+en+Espa%C3%B1ol https://yogapartout.com/Yoga+en+Catalan Ce blogue de communication sert aux personnes en formation professorale. Questions: daniel@yogapartout.com Anciennement, ce blogué était réservé aux élèves qui prennent le cours du mercredi: Daniel (anciennement, aussi, en plein air) Géré par: daniel@yogapartout.com

J’ai osé changer la mission de Yoga Partout et je l’ai affiché sur la page d’accueil, du site. Tout haut, tout fort je sors du placard

Daniel Samedi octobre 19, 2019

Image
J’aurai pu écrire comme titre de cet article : La mission de Yoga Partout a pris un coup
J’ai fait ce qu’on est pas supposé faire dans la vie d’un éco système, je suis sortie du placard. Je vous communique ma direction, mes valeurs et cela impacte directement la stratégie de YogaPartout. Plus haut, plus fort car je me fou du monde entier.

Sarva Gantavya – rejoindre l’univers

La mission, ma mission de vie est de rejoindre l’univers. De l’infinitésimal au plus subtil de la matière, voilà que YogaPartout débute une nouvelle vie, un lâché pris. L’univers, pour moi, c’est ce qui existe au plus loin du plus loin de l’akasha (éther, vide, vacuité), rien de moins.

Croyez-moi, j’y vais régulièrement. J’en reviens comme il faut, transformé et plein de souhaits bienveillance. Sauf qu’il y a un obstacle. Il faut reconnaitre que ce n’est pas facile quand on revient de cette expérience. Comment expliquer ce qui est plus que céleste, vaporeux, divin et spirituel, tout a la fois? Ce qui est impalpable et sublime demeure abstrait et difficile a communiquer. Et pourtant, on ne se demande pas de questions lorsqu’on vit cette plénitude. Je cesse donc de tenter de justifier mes choix pour rester fidèle a moi-même. Par contre, je me dois d’élaborer sur ce sujet puisqu’une orientation stratégique se doit d’être bien communiqué car c’est à vous que reviens le choix et le devoir de communiquer è votre entourage le « nouveau Yoga Partout ».

Cette nouvelle mission est signe d’un temps nouveau. Pour YogaPartout, le Sarva Gantavya c’est quelque chose de sublime car concret et matériel : une direction, l’univers, rien de moins.

Parlons du sublime

Pour moi, le sublime est l’expérience spirituelle qu’a transformé ma vie. Le sublime fait le pont entre le matériel et la pensée. Ces pensées qui se figent dans les hautes sphères de la matière sont comme des synapses qui continuent de se former en attendant qu’on apprenne à se libérer soi-même de nos propres granthis (nœuds). Si vous avez déjà expérimenté d’être coincé dans le cercle vicieux des cycles de la vie et de la mort, n’attendez plus un instant après la pure conscience, elle viendra bien foutre le bordel dans notre vie sans faire quoi que ce soit d’autre. Voyez-vous ce que je veux dire?

Je m’explique en faisant une comparaison entre l’expérience méditative et l‘émotion (bhoga)
Lorsque je ferme les yeux et que je réussis a faire samyama sur le contrôle des sens, je réussis à me rendre à la porte du plus haut que haut, à la limite de la matière, au point de bascule entre l’état contemplatif et l’« Expérience de la non pensée », juste Être. Je vous décris quelque chose de difficile à expliquer car c’est une expérience qui se vie .

Image
Voilà pour moi ce que signifie le sublime, l’expérience du Sarva Gantavya.

Et vous? Est-ce qu’il vous est déjà arrivé de vivre quelque chose de similaire? De devenir conscient de sa conscience n’est-ce pas une expérience qui vaut la peine d’être vécu?

Ô absolu, protèges-nous ensemble

Merci à Christian Tikomiroff pour votre commentaire. Merci a Siddhananda Sita pour votre acceptation inconditionnelle.

Écrivez-moi, dites-moi ce que vous pensez

Avez-vous compris? Avez-vous vécu ce que certains appellent un Satori?
daniel@yogapartout.com

Notez

Je prends une pause, je suis à préparer une tournée d'ateliers de Hatha Mudra Yoga. Si vous êtes intéressé que je visite votre coin de pays, faites moi signe.

Je suis a l'apogée de mon art au point ou s'en est devenu une science. Je me pette les bretelles :-)

Daniel Mardi octobre 15, 2019

Vous avez vu ma toute dernière info lettre?

L'info lettre fait le tour du monde

Bali Italie France Belgique et Moscou

Quand même, faut le faire.
Elle se nomme Siddhananda Sita et elle enseigne le Kriya Yoga

Consultez l'article via cet interlien

Sa lignée, celle du Kriya Yoga enblobe toutes les lignées

Naturellement, Yogananda fait partie de cette lignée. Suivez Sita dans ses voyages autour du monde.


Son itinéraire

Première initiation

Voici

Deuxième initiation

Troisième initiation


Pour de plus amples renseignements, consultez le site de Sita et écrivez directement à Sita


Daniel.

Je n'aime pas FaceBook... sauf que

Daniel Vendredi octobre 4, 2019

J'aime de moins en moins FaceBook

Image

Je n'aime vraiment pas cette plateforme, surtout après avoir compris les dommages qu'ils ont causés en ouvrant un accès à l'entreprise Cambridge Analytica. Les données confidentielles c'est privé, un peu comme la sadhana d'Aradhana Prabhupati chez 3H0 Via le documentaire Netflix sur ce scandale des donnés, Cambridge Analytica m'a fait prendre conscience que ma crainte était fondée, que cet espace média est bourré de trous comme la couche d'ozone.

Sauf que j'ai pas le choix, je dois utiliser les services de Facebook pour faire rayonner les activitées que j'organise. Entre autre, je suis super reconnaissant par l'idée que j'ai des invité(e)s) de marques qui ont acceptés de venir présenter leur yoga chez YogaPartout. Je suis super reconnaissant à ECTO d'accueillir mon monde. Car le yoga, ce n'est pas juste des postures, faut-il s'en souvenir.

Mon premier invité, un homme que j'apprécie, c'est Sylvain Blondeau, prof de Yoga Kundalini Ek Ong Kar.
J'ai une liste impressionnante de personnes qui ont acceptés de venir à ma rencontre. WoW, surveillez cette lumière qui a commencé à se déployer, il est beau, il est bon, il est authentique.

Surveillez la page Yoga chez ECTO pour prendre connaissance de toutes ces rencontres remarquables.... et merci Facebook, même si je ne vous aime pas beaucoup, j'y travaille.

La prochaine rencontre sera un évènement a lequel je ne peux pas participer puisqu'il s'adresse aux femmes. Il s'agit de Marisol Stevenson ce chez l'espace intérieur. La page Facebook de Marisol (elle n'utilise que cette espace pour communiquer avec ses Gopi) vous convaincra de venir la rencontrer.

Je résume

Venez rencontrer

D'autres invités suivront

Je vous souhaite tout le bonheur

Daniel.

Le bonheur et les perceptions du mental

Daniel Jeudi septembre 5, 2019

Une image vaut mille mots

Vous savez comment je comprend la différence entre la réalité et les perceptions du mental? En retrouvant des vielles photos qui me rappelle comme c'était dans le bon vieux temps.
En voici une que je peux titré Daniel en liberté.

Le bonheur

Le bonheur c'est quand un introverti (aka moi-même) ose demander à un étranger de prendre un selfie de nous

Image

Je vous souhaite tout le bonheur

Daniel

Deep Priya et le Somayoga accompagné d'Annie Tremblay

Daniel Lundi septembre 2, 2019

Présentation

J'ai rencontré Deep Priya ( https://bit.ly/DeepPriya ) pour la première fois en 2013 alors qu'elle revenait au Canada après une absence d'environ cinq ans.
Nous voici ensemble à la Fédération Francophone de Yoga avec Swami Sai Shivananda et son épouse Parvati.


Que dire d'autre qu'elle a changé ma façon de voir les choses, elle a transformé ma vie. Sa simplicité, sa présence (elle n'oublie personne) et sa douceur m'a fait comprendre que l'éveil spirituel c'est possible.

En effet, j'ai eu le privilège de méditer avec elle cinq minutes. Sauf que ce cinq minutes m'a permis de ressentir sa transmission du plus grand que soi. Puis, j'ai longtemps conversé avec elle pour apprendre que son chemin spirituel est authentique. Lorsqu'elle parle de son maître spirituel ( Swami Shiam ) c'est comme si on était en sa présence tellement l'expérience est unique et limpide.

Si vous avez la possibilité de la rencontrer, de prendre une formation de SomaYog, ne ratez pas ses enseignements et ceux des professeurs qu'elle a formé avec Annie Tremblay, sa complice depuis des temps.

Je vous souhaite tout le bonheur.

Daniel

S'inscrire à l'Info Lettre

Adresse de courriel: