Chargement...
 

Ypar dot IO - Yoga en Liberté (r)

Vision du Magazine numérique Satoshi.Yoga

Daniel Dimanche mai 17, 2020

Soyons participatifs, unis et vivons notre yoga en unisson afin de faire rayonner la paix et l’harmonie… partout.

Bonjour à vous qui aspirez au bien être par la voie du yoga


Alors qu’à la mi mars 2020 la pandémie fut déclaré par la World Health Organization, cette nouvelle semblait anodine, surprenante tout au plus. A ce moment là, j’avais l’intuition que le magazine serait égaré dans la poste (encore un retard je me disais) et ce fut confirmé au début avril: les exemplaires manquaient toujours à l’appel.

A la mi avril, le fait que le magazine manquait toujours à l’appel était éphémère comparativement à ce que nous vivions quotidiennement.

Comment évaluer la crise sanitaire

Comme vous je vie le confinement un jour à la fois. Sur une échelle d’importance en comparaison avec un magazine qui tarde à venir, vous accordez quelle note?

La Covid se moque des statistiques. Soyons prudents et pratiquons une sadhana de détachement et de prudence. Ca me rappelle mon troisième maître spirituel, Bob Moore (https://yogapartout.com/Bob+Moore ) qui vivait au Danemark. Il nous avait enseigné une mudra pour toucher, utiliser, contacter la partie de notre cerveau de survie, en l’occurrence le canal médullaire. Il disait, et je le cite librement:

Pour apprendre à mieux nous connaître et travailler sur nous même, nous devons aller profondément en nous-mêmes tout en observant les différents états de consciences et degrés de contacts que nous possédons. Le plus 'important c'est de nous aimer nous-mêmes.
- Bob Moore


Pétales de fleurs

Je m’en voudrais de ne pas vous communiquer mon coup de coeur. J’ai découvert les captations que Suzanne Sirois, fondatrice de Yoga Rondeurs et présidente du CTY. Elle livre sur Facebook les billets: La joie d’être Soi Suzanne ne se prends pas pour une autre, on l’accepte, on l’accueille, elle s’assume. Décidément, la pôle position et toutes mes pétales vont à Mme Sirois et son organisation. Merci de faire rayonner votre yoga.

J’en profite pour vous inviter de me faire parvenir vos pétales (coups de coeur) afin de partager le tout sur les plateformes que nous diffusons. Pour ce faire, écrivez à media à satoshi.yoga et nous veillerons à répandre vos pétales de fleurs.

Plan d’action pour déployer le Magazine numérique du yoga

J'ose, je dis les choses publiquement et même j'ai choisi de placer de mot sur les médias sociaux pour que ces mots puissent résonner. Ce billet, un de cinq, vous dévoile, tout naturellement, sans forcer, petit à petit, ce qui me passionne, le Magazine que je porte: Le magazine numérique du yoga... imprimé. Ce http://satoshi.yoga est l'aboutissement d'un labeur, d'une action, d'une vague qui, je le souhaite saura vous rejoindre. Il y a de tout dans cette publication. Un peu de technologie, beaucoup de don de soi et suffisamment de transmission de la connaissance pour vous faire découvrir des thématiques à teneur de spiritualité.

Point de vue technologie, voici ma réflexion

 

L’innovation c’est de prendre une idée simple et la rendre excitante.


Je vous présente aujourd’hui les grandes lignes de ce plan pour déployer le Magazine numérique du yoga imprimé que vous a avez non-officiellement découvert en mars dernier. Le déploiement du Magazine numérique du yoga imprimé se fait silencieusement. Un travail gigantesque reste à faire, celui d'oser vouloir le lire, le regarder, l'écouter. Je vous invite à supporter cette initiative. En quelque sorte, c’est un cri du coeur qui dit :

Je n’abandonne pas, je persiste et crois que la lumière vaincra des ténèbres.


Merci pour votre confiance et soyez assuré que le pourquoi cette publication continue de transformer des consciences de la noirceur vers la lumière continue de briller.

Je souhaite que vous soyez en santé et qu’ensemble vous puissions continuer à faire rayonner le plus noble qui soit, en paix et en harmonie… partout.

Vous trouverez les détails de ce plan en lisant la suite sur ce bloque

-Daniel.

S'inscrire à l'Info Lettre

Adresse de courriel: